Les mirages du suffrage universel

Romain Hilgert

En 1848 déjà, les ouvriers des faubourgs de la capitale demandaient à l’Assemblée des États l’introduction du suffrage universel. Tout au long du XIXe siècle, les classes populaires voyaient dans le droit de vote un moyen imparable pour mettre fin à leur misère, tandis que les classes possédantes craignaient le pire… Au début du XXe siècle, la social-démocratie promit l’avènement du socialisme non pas par la révolution, mais par les urnes. Finalement, l’introduction du suffrage universel en 1919 allait montrer à quel point ils s’étaient tous trompés.

12.03.2020
18H
Musée National d'Histoire et d'Art
Marché-aux-Poissons
L- 2345 Luxembourg
Conférence